Vallée sacrée des Incas #2

baramode-cusco-night

L’arrivée au Pérou :

Suite de l’épisode 1... Nous ne resterons sur Lima qu’une nuit puisque dès le lendemain, destination Cusco. Il est essentiel de savoir qu’il faut monter par palier, car en plus du décalage horaire auquel il faut s’habituer (-7 heures), dans ce pays montagneux, il est courant de souffrir du mal d’altitude (migraine, nausée, sensation de flottement). Pour rejoindre cette ville située à 3 399 m, 2 options s’offraient à nous : soit le bus (pour un trajet de 21h avec la compagnie Oltursa, à un prix de 37€ ), soit l’avion (pour 1h30 de vol avec la compagnie Lan à 84€). On n’a pas hésité, car avec déjà notre premier trajet de plus 16 heures dans les pattes, on n’a pas voulu se fatiguer encore plus. Allons-y doucement et optimisons notre temps avec l’option 2 !

Hola Cusco…

L’arrivée se fera sous la grosse averse… et c’est à ce niveau que le point “météo” s’impose car la préparation du sac de voyage n’est pas une mince affaire.  Chaud, froid, pluie, glace, soleil, on aura tout eu ! Il est donc PRIMORDIAL d’avoir votre K-way, un t-shirt et un pull type polaire/cachemire avec vous. Ils sont, d’après moi, les 3 essentiels à ne surtout pas oublier dans son sac à dos.

Autres éléments à ne pas négliger : le chapeau, la crème solaire, les bonnes chaussures de randonnée, les lunettes de soleil, et un pantalon à poches zippées, histoire de toujours avoir l’essentiel sur vous : le passeport et le portable. Pour le reste, si vous partez en road-trip, la valise à roulettes n’est pas une option. Un bon sac de randonnée est bien plus pratique !

baramode-toits-cusco

C’est parti !

Après avoir chopé un taxi à la sortie de l’aéroport, direction notre premier hôtel :

L’Amaru Hostal Inca : Cuesta San Blas 541, Cusco

Un très chouette lieu avec une vue sublime sur les toits de la ville. Notre chambre réservée sur booking, a une petite terrasse surplombant un jolie jardin, où des colibris viennent butiner les fleurs : soooo romantic ! À l’accueil, le thé aux feuilles de coca sera notre breuvage régulier pour lutter contre les premiers symptômes du mal de l’altitude.

Direction notre premier restau :

Le Limo : Portal de Carnes 236, ouvert de 11h à 23h, non stop

Il aura fait le bonheur de nos papilles, avec en prime probablement la meilleure mousse au chocolat goûtée de tous les temps. Service bienveillant et attentif étant donné le nombre de fois où nous nous sommes levées pour prendre en photos la vue de Cusco à la tombée de la nuit (première photo). La balade digestive se fera dans les petites ruelles de la ville, très agréables.

De Cusco à Pisac…

Levé à 7h et après un copieux petit déjeuner (inclus dans le prix de la chambre), on cherche un moyen pour rejoindre le village de Pisac. Le bus sera notre transport pour nous y rendre. Musique typique et aucun touriste à bord, on se fond dans la masse. Cette fois-ci, on a de la chance avec le temps, d’ailleurs bonjour les coups de soleil dans la face. Nous visiterons une citadelle Inca perchée au sommet de la colline qui domine le village, un taxi nous monte jusqu’au site (utiliser le taxi sera, tout au long du voyage, une habitude à prendre, économique et pratique, n’hésitez surtout pas à marchander la course, cela se fait avant la montée dans la voiture). Pas un touriste en vue…du moins tôt le matin. Normalement, nous comptions descendre rejoindre le centre du village pour une balade, mais cette fois, le chemin d’accès était fermé. Retour donc en taxi pour la visite du marché et de ses stands tout en couleurs au centre !

Petite Pause :

Au Cafe Mullu, Plaza de armas, 352, Pisac

Sur le balcon qui surplombe les stands de fruits et de légumes, accompagnées de nos cocktails au pisco (boisson alcoolisée nationale), nous dégustons des plats essentiellement végétariens, dont le maïs au fromage. Vers 16h, nous retournons sur Cusco, en taxi. Les bus étaient trop blindés, avec l’accumulation de la fatigue, nous n’avions pas la force de rester debout. Après, quelques heures de “chacune vaque à ses occupations”…

Vers 20h,

Nous nous rendons au restaurant de chez Marcelo Batata, calle Palacio, 121 ! Et pour tout vous dire, si on devait répertorier les plus belles terrasses du monde, ce lieu sublime en ferait parti. L’alpaga, spécialité culinaire du Pérou, a été goûté, et cette viande ressemble au boeuf, mais est hyper fondante en bouge : c’est un régal. L’autre spécialité que vous retrouverez sur les cartes est : le cochon d’Inde dit Cui. Libre à vous de goûter, nous, on n’a pas pu !

Suite de notre voyage dans l’épisode 3, où nous nous rendrons à Ollamtaytambo, notre ville de base pour la montée au Machu Picchu.

baramode-toits-pisacbaramode-cuibaramode-marchebaramode-maisbaramode-marche-barbaramode-montagnes-marche-pisacbaramode-toits-cusco-bleusbaramode-pisac-habitantbaramode-pisac-randobaramode-the-cocabaramode-marcelo-terrasse

Découvrir les autres épisodes :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *